Maman solo au quotidien !

Être une maman solo au quotidien peut être tout un défi, mais à la fois source d'une joie indescriptible !

* Tout ceci s'adresse aussi bien au papa solo, mais je m'exprime en tant que maman solo bien entendu ! *

 maman solo

 

 

Mes joies d'être une maman solo !

  1. Je reçois de l'affection sans compter ;
  2. Je me retrouve vraiment avec moi-même pour faire un travail personnel en profondeur ;
  3. Je donne et reçois des câlins à chaque jour ;
  4. Je me fais réveiller le matin par des bisous remplis d'amour ;
  5. Je vis dans la sérénité et l'harmonie au quotidien ;
  6. Le stress a diminué énormément ;
  7. La relation parent-enfant est de plus en plus épanouie ;
  8. Je suis plus calme, sécurisée et bien dans ma peau ;
  9. Je profite de chaque instant en présence de ma cocotte ;
  10. Bref, je suis heureuse de plus en plus.

Les défis d'être une maman solo au quotidien !

  1. Le fait de devoir tout gérer ;
  2. Ne pas pouvoir partager ma joie avec une autre personne que ma petite fille ;
  3. Élever seule ma fille depuis toujours ;
  4. Bref, ne pas avoir la chance d'offrir à mon enfant, la présence de ses deux parents au quotidien.

Paroles chantées par ma petite fille de 4 ans et au quotidien sur cet air populaire !

Je partage cette chanson avec vous, chères mamans, surtout avec les mamans solos, afin que vous puissiez faire résonner ces paroles au plus profond de votre être.

"À vous dirais-je maman,

Ce que j'aime tendrement.

C'est le Bon Dieu qui me donne,

Une belle maman douce et bonne.

Si bonne que tous les enfants,

Voudraient l'avoir pour maman."

P.S. Vous pouvez remplacer "le Bon Dieu" par "l'univers", "la vie" ou autres mots de votre choix et selon vos croyances bien entendu.

 La connexion fréquente avec ma fille en tant que maman solo, clé de la réussite pour son bonheur !

Ce que j'entends par la connexion fréquente et que je prône depuis toujours sera exprimé par l'enfant, qui peut être le mien, le vôtre, voire même notre enfant intérieur, et ce, sous la forme d'un questionnement. Il faut donc bien entrevoir ce qui s'avère être le côté positif et propice à cette même connexion. Je lui laisse donc la parole !

Merci maman pour tout ce que tu fais pour moi depuis ma conception, mais je te remercie surtout pour ta façon de t'occuper de moi depuis toujours en fait. Je me demande souvent comment tu as fait maman, pour si bien m'entourer d'amour lorsque de ton côté, tu vivais le contraire de la part de celui qui devait te chérir. Comment as-tu fait maman pour me sourire, à chaque matin, lorsque tu avais devant toi l'image d'un air froid, sans la moindre expression ? Comment as-tu fait maman pour me faire danser lorsque tu devais ressentir l'envie de t'effondrer ? Comment as-tu fait maman pour chanter avec moi ou bien me chanter toutes ces belles chansons lorsque de ton côté, tu devais ressentir l'envie de crier tes émotions ? Comment as-tu fait maman pour me consoler toutes ces fois où ta peine dépassait la mienne ? Comment as-tu fait maman pour m'apprendre tout ce que je sais lorsque personne ne t'encourageait en ce sens ? Comment as-tu fait maman pour me donner ce goût de vivre lorsque tu devais réussir à survivre ? Comment as-tu fait maman pour me raconter et me lire un tas d'histoires passionnantes lorsque tu devais réinventer la tienne ? Comment as-tu fait maman pour me protéger lorsque tu devais te protéger toi-même ? Comment as-tu fait maman pour me cajoler et me faire tous ces câlins lorsque de ton côté, tu recevais insultes et mépris, mais pas par moi bien entendu ? Comment as-tu fait maman pour me donner ta joie lorsque tu peinais sous le poids de la tristesse. Comment as-tu fait maman pour me bercer et me prendre dans tes bras lorsque de ton côté tu vivais l'abandon. Maintenant, comment fais-tu maman pour endurer toutes ces épreuves et réussir à m'éduquer, m'élever, m'enseigner, me témoigner ta foi, me transmettre ta joie, malgré le fait d'avoir laissé derrière toi le rêve de la famille idéale pour devenir la meilleure maman solo au quotidien pour moi ? Mais je crois avoir trouvé la réponse maman. Tu sais ce lien que nous avons construit et que tu nommes la connexion (avec moi, avec ton être intérieur et avec Quelqu'un qui dépasse notre entendement), je suis certaine que c'est ce qui t'a permis de devenir sereine et par le fait même, qui a fait en sorte de me donner des outils solides pour me développer au maximum dans toutes les sphères de ma personne, et tout cela, établi et soutenu par l'amour d'une mère pour son enfant. Je t'aime maman !

Pour en apprendre davantage sur ce fameux lien ou connexion...

Afin d'aller plus en profondeur au sujet de la connexion et de la discipline qui en découle, je vous invite à vous inscrire aux ateliers qui traiteront de ce sujet, mais de vous inscrire aussi sur le blog Parent Solo en mode V.I.P. afin de recevoir les détails à venir d'ci peu.

Au plaisir de vous retrouver bientôt pour la suite !

Share

Parent solo délaissé à tort !

"Ce parent solo délaissé à tort" par son ou sa partenaire peut aussi être abandonné par des proches, voire ses propres amis.

  parent solo délaissé

Jugement des autres voire des amis

Je ne sais pas si cela vous est arrivé en tant que parent solo, mais pour ma part, lorsque je me suis séparée du papa de ma fille, plusieurs personnes ont décidé de ne plus me parler et de s'éloigner, sans même savoir la raison de ma séparation qui s'avérait nécessaire pour le bien-être de ma fille et du mien, et ce, au moment où j'avais le plus besoin de leur soutien. Souvent, les gens sont ignorants et démunis face à notre séparation et préfèrent s'abstenir de tout commentaire ou tout support, surtout lorsqu'ils ne connaissent pas les faits, donc ce qui se passe au quotidien au sein du couple. Peut-être ne veulent-ils tout simplement pas prendre partie? Je peux vraiment comprendre cela et ne veut surtout pas les juger.

Dans mon cas, c'était plutôt une question de valeurs très ancrées de la part de certaines personnes et "ce parent solo délaissé à tort" que je suis devenue à ce moment-là est aussi la personne responsable de la séparation pour elles, donc qui risque de conduire l'enfant à sa perte dans bien des sens, et ce, selon leurs propos. De par ce que ma fille est devenue à l'heure actuelle, elle semble s'épanouir davantage. Les outils et la méthode que j'utilise avec elle ainsi que dans mon propre cheminement s'avèrent porter des fruits et prouvent qu'on peut y arriver même en étant un parent solo au quotidien. Je ne m'étendrai pas plus longtemps sur ce sujet, car là n'est pas le but de cet article, mais il est dommage de vivre du jugement de la part de ses proches qui pénalise surtout nos petits trésors, tout en perdant l'amitié de leurs enfants par le fait même.

Parent solo délaissé à tort et la guérison de ses blessures

Pour faire suite, il est vrai que ce n'est pas facile à tous les jours le fait d'être un parent solo et que parfois, on se sent dépassé par les événements, surtout lorsqu'on est délaissé par des membres de notre entourage. Quelquefois, on a envie de demeurer au lit afin de ne pas affronter certains événements de la journée ou leur cause. Alors nos émotions prennent le dessus et notre envie de tout contrôler ou de retomber dans nos vieilles habitudes refont surface. C'est à ce moment précis qu'il faut apprendre à s'arrêter, lâcher-prise, prendre un moment pour se reconnecter à notre moi intérieur, puis se reprendre en main pour permettre la guérison de nos blessures. Nous avons aussi à tout gérer à la maison et dans l'éducation de nos enfants, ne recevant aucune aide ou que très peu. Il y a aussi des moments où nos enfants ne nous écoutent pas ou semblent ne pas vouloir collaborer, même avec tout ce que nous avons mis en place pour y arriver. Nous avons peut-être utilisé des façons de faire avec nos ceux-ci comme le chantage et qui ne font qu'aggraver la situation en cause. Le meilleur moyen pour se sentir bien de nouveau par la suite est de refaire le plein en ocytocines par des moments de connexion avec nos enfants par un simple câlin. Puis, si besoin, expliquer à nos petits trésors que nous ne sommes pas parfaits en faisant aussi des erreurs et que nous pourrions essayer ensemble de nous reprendre. Il a été démontré qu'il faut environ 7 connexions, si simples soit-elles, avec nos enfants pour contrer à nos manques de contrôle ou façons inadéquates de répondre à leurs besoins.

Travail sur soi

Ne sachant pas toujours vers qui se tourner afin de discipliner nos enfants de façon efficace et constructive et pour en arriver à utiliser les bons outils, il faut peut-être utiliser l'aide de quelqu'un de l'extérieur de notre entourage, et ce, par un accompagnement personnel afin de réussir, comme moi je le fais, à gérer un tas de choses au quotidien, tout en trouvant un équilibre parent-enfant ainsi qu'une discipline de vie éducative puisant sa source dans la connexion.

De plus, lorsqu'on se sent débordé en tant que parent solo et surtout, si on a pris la décision de s'occuper de nos enfants nous-même, il faut savoir faire les bons choix. Je pense que pour réussir, l'amour est le premier ingrédient afin d'y parvenir, mais il faut parfois être accompagné pour retrouver cette motivation profonde et cet instinct naturel envers nos enfants qui s'est peu à peu perdu avec nos nouvelles générations et courants de pensée. Il faut savoir d'abord travailler sur soi-même pour en arriver à bien s'occuper de nos enfants, donc trouver le moyen pour se faire.

Relation parent-enfant

En conclusion, s'occuper de soi pour répondre efficacement aux besoins de nos enfants est la raison pour laquelle j'ai décidé d'aider les parents, surtout le parent solo à remettre de l'ordre dans sa vie par l'autodiscipline d'abord afin d'en arriver à une discipline éducative de ses enfants par la suite, comme je m'efforce de le faire à chaque jour qui passe, si imprévisible soit-il, beau ou mauvais.  Tout cela est dans le but de retrouver la sérénité et l'harmonie parent-enfant dans un foyer chaleureux, peu importe les tempêtes qui surviendront et le jugement des autres, donc d'avoir été "ce parent solo délaissé à tort " jadis.

 Je vous souhaite cette sérénité à laquelle je suis parvenue !

 

 

 

Share

Être un parent solo

Être un parent solo, un magnifique défi dans l'accompagnement de nos enfants au quotidien !

Être un parent solo
Claudia, accompagnante des parents, surtout du parent solo


Être un parent solo au quotidien

Être un parent solo n'est pas toujours facile, mais je vous assure qu'on peut y arriver avec les bons outils. Il y a des jours où il serait agréable d'avoir quelqu'un pour nous aider dans ce rôle, surtout si nous n'avons personne pour partager notre vie. Mais le simple fait de savoir gérer nos propres émotions en tant que parent et de savoir apporter toute l'attention nécessaire à chacun de nos enfants peut s'avérer d'un grand secours au niveau affectif. Pour le côté solitaire, en travaillant sur soi, je peux témoigner qu'on peut parfaitement réussir à se sentir bien et en confiance, tout en arrivant à consolider le travail et la famille, voire davantage. Il suffit d'avoir de la détermination et de la volonté pour réussir, tout en sachant se ressourcer à chaque jour.

Il faut donc débuter notre journée du bon pied, soit en fermant les yeux afin de se recentrer et d'entrer dans notre monde intérieur pendant un minimum de 5 minutes. Puis, essayer d'avoir une routine et s'y tenir afin de ne pas se sentir dépasser par les événements qui se présentent au quotidien. Cela permet ainsi d'avoir du temps à consacrer pour chacun de nos petits trésors. Dès le lever, la connexion avec nos enfants est ce qu'il y a de plus important pour eux et même pour nous, avant le départ chacun de notre côté, soit pour le travail, l'école ou la garderie ou avant de vaquer à nos occupations journalières. Ce besoin affectif devra sans doute être comblé de nouveau en soirée par le jeu, une conversation lors du repas ou simplement une histoire avant d'aller au lit. Mais cela s'avère crucial pour le développement de l'enfant et l'atteinte de sa maturité, voire même pour définir sa propre personnalité !

Faire ce qui est important aujourd'hui au lieu de ce qui semble urgent pourra vous aider à créer des moments de connexion avec vos enfants ! Claudia Lessard

Accompagner son enfant dans la gestion de ses émotions

Pour le parent solo, il n'est pas toujours évident d'aider son enfant à gérer ses propres émotions si de son côté les siennes restent à régulariser. Il faut donc faire un bon travail sur soi afin de pouvoir aider chacun de ses enfants par la suite.

Voici quelques pistes pour accompagner vos enfants sur le chemin de la sérénité, et ce, si vous vous sentez déjà en confiance et bien avec vous-même :

  • Laissez-les pleurer, dans vos bras si possible, autant qu'ils en ressentent le besoin afin d'éliminer les larmes de futilité qui démontrent que le cerveau a accepté la situation en cause et que le corps se détend ;
  • Laissez-les vivre leur frustration tout en s'assurant qu'ils ne frappent personne ni ne se blessent. Ils peuvent frapper sur un coussin, sauter sur un trampoline, crier dans la salle de bain quelques instants afin d'évacuer leur trop-plein d'émotions ;
  • Ne baissez pas les bras si vous sentez un manque de collaboration de leur part et restez présent pour eux quoi qu'il arrive ;
  • N'adressez pas de reproches à vos enfants et ne les faites pas se sentir coupables de vos sentiments ;
  • Enfin, comportez-vous de manière responsable et constructive en étant le modèle de référence par excellence pour vos enfants.

En conclusion sur le fait d'être un parent solo

Même en étant un parent solo, on peut réussir avec nos enfants. Il existe plusieurs moyens pour y parvenir dont le premier ingrédient essentiel est l'amour pour nos petits trésors et accentué par la connexion fréquente avec eux. Claudia Lessard

Au plaisir de vous accompagner pour être un parent solo en toute sérénité !

Share